Au cours des 20 dernières années diverses méta-analyses ont mis en doute l’efficacité des antidépresseurs chez des patients avec dépression légère. Ces analyses ont toutes pris comme mesure d’efficacité les scores totaux des échelles de dépression, notamment le score total de l’échelle de Hamilton (HDRS-17).

 

Dans cette nouvelle méta-analyse, les auteurs ont inclus 28 études comparant des SSRIs avec du placébo, avec au total 8262 patients. Ils ont calculé des statistiques séparées pour la sous-échelle HDRS-6, qui définit un syndrome central de la dépression (humeur déprimée, culpabilité, perte d’intérêt, ralentissement psychomoteur, anxiété, symptômes somatiques généraux).

 

Il s’avère, que chez les patients avec dépression légère, les items non-contenus dans le HDRS-6 sont en général très bas au début du traitement et ne peuvent ainsi pas progresser. Si on prend le HDRS-6 comme référence, les patients avec dépression légère répondent aussi bien aux antidépresseurs que les patients avec dépression sévère.

Prof Daniele Zullino

Influence of baseline severity on the effects of SSRIs in depression: an item-based, patient-level post-hoc analysis

Découvrir !