Editorial des Acta Psychiatric Scandinavica, qui fait entre autres référence à un article publié dans la même édition, et qui suggère de ne pas considérer la fumée de tabac chez des patients avec schizophrénie comme un seul essai d’automédication. Dans l’étude finlandaise cité, le risque d’avoir une psychose à l’âge de 30 ans était 3 fois plus élevé si le sujet avait été fumeur de > 10 cigarettes/j à l’âge de 15-16 ans…

 

DFZU

It is time to start taking tobacco seriously as a risk factor for psychosis: self‐medication cannot explain the association

Découvrir !