L’efficacité de la combinaison d’antipsychotiques contre la rechute des patients avec schizophrénie reste controversée, notamment à cause de possibles effets secondaires.

Dans le cadre de cette étude finlandaise, les réhospitalisations psychiatriques ont été utilisées comme marqueur de rechute chez 62 250 patients. 29 types de monothérapie et de polypharmacie antipsychotique différents ont été analysés.

La combinaison clozapine plus l’aripiprazole était associée au plus faible risque de réhospitalisation. Parmi les patients présentant leur premier épisode de schizophrénie, l’effet était encore plus important. Au niveau global, toute polypharmacie antipsychotique était associée à un risque de réhospitalisation psychiatrique réduit de 7% à 13% par rapport à une monothérapie. La clozapine était la seule monothérapie parmi les 10 meilleurs traitements.

Les combinaisons étant habituellement débutés qu’en cas d’efficacité insatisfaisante de la monothérapie, il est même probable que l’ampleur de l’effet de la polypharmacie soit sous-estimée dans cette étude.

Article libre d’accès

Prof Daniele Zullino

Association of Antipsychotic Polypharmacy vs Monotherapy With Psychiatric Rehospitalization Among Adults With Schizophrenia

Découvrir !