Bien qu’il y ait eu ces deux dernières décennies une forte activité de recherche en psychopharmacologie des addictions, et plus spécifiquement de l’addiction à l’alcool, un vraie percée n’a pas eu lieu. Cet article fait la revue des recherches des derniers deux ans.

Ces recherches ont entre autres

… confirmé l’intérêt du topiramate chez des patients consommateurs actifs, mais moins chez des patients déjà abstinents

… suggéré une efficacité de l’aripiprazole chez des de patients plutôt impulsif

… indiqué que la gabapentine pouvait être intéressante à hautes doses

… pas pu faire des conclusions univoques quant ’à l’efficacité du baclofen

… soutenue l’hypothèse d’une efficacité d’antagonistes des récepteurs NMDA (ifenprodil), mais pas des agonistes (glycine)

… suggéré que la varenicline pouvait être intéressante aussi chez les non-fumeurs

… ont ouvert des nouvelles voies de recherche (surtout concernant des médicaments agissant sur les voies neuroendocriniennes, comme p.ex. l’ ocytocine)

 

 

 

 

 

 

Prof Daniele Zullino

Prospects for pharmacotherapies to treat alcohol use disorder

Découvrir !