50.8% des participants d’un programme canadien de “running clinics” (groupes de jogging), organisés pour arrêter de fumer, ont réussi une abstinence d’au moins 1 semaine. Les taux de monoxyde de carbone étaient en moyenne réduits, et 90.8% des participants avaient au moins réduit le nombre de cigarettes.

Au follow-up des six mois, 19.6% des participants rapportaient ne plus fumer, et 20.8% continuaient à courir en moyenne 3 fois par semaine.

DFZU

Run to Quit: An evaluation of a scalable physical activity-based smoking cessation intervention

Découvrir !